Articles

Print

National scientific committee

BellahcenM. Badr BELLAHCEN, Président de l’Association Marocaine des Petits Débrouillards (AMPD) et cadre supérieur au sein du Groupe Crédit Agricole du Maroc (RSE).
Il travaille depuis plus de 20 ans en tant que bénévole dans le secteur associatif et précisément pour la promotion de la culture scientifique, technique et environnementale au Maroc. Ayant participé au développement de plusieurs clubs et structures depuis 1988 et il est le fondateur de l’association marocaine des petits débrouillards.
Il a pu mettre en place plusieurs projets à caractère éducatif notamment dans le domaine de l’environnement :
- organisation de plusieurs manifestations culturelles telles que les expositions scientifiques scolaires, les festivals des jeunes explorateurs, des évènements thématiques telles que les semaines de la biodiversité, les énergies durables pour tous, …etc.
- mise en place de projets éducatifs dans les différentes établissements scolaires publiques et privées que ce soit sous forme de clubs scientifiques, de clubs des protecteurs de l’environnement ou bien des ateliers ponctuels dans les structures de jeunes, des colonies de vacances et salons et foires (salon du livre, salon de l’agriculture, avion solaire, etc.).
- conception et édition d’outils et matériels pédagogiques comme des livres des petits débrouillards, des jeux éducatifs, les sauveurs du littoral, les 7 familles des écosystèmes marocains …etc.
- développement de projets de sensibilisation sur l’environnement à destination du grand public tel que les plages propres, la caravane des énergies renouvelables, etc.
- mise en place d’actions de formation à destination des éducateurs du préscolaire, des animateurs socioculturels, des enseignants et cadres associatifs notamment dans le domaine de l’éducation à l’environnement.
A l’échelle des partenariats et des affiliations internationales, il est  membre du mouvement international des loisirs scientifiques et techniques et de la fédération internationale des Petits Débrouillards.

AboutayebM. Hassan ABOUTAYEB, Consultant spécialiste en développement touristique durable, président du Réseau de développement touristique rural (RDTR).
Il n’a cessé de soutenir le développement d’un tourisme durable de qualité au Maroc en mettant à profit un cursus unique et ses compétences pointues.
Licencié en management touristique et lauréat d’un Master 2 à l’université de Grenoble en développement touristique durable et politiques territoriales, il possède un parcours professionnel exemplaire c’est pourquoi des organismes de coopération internationale font régulièrement appel à son expertise.
Routinier dans le montage et le suivi de projets territoriaux de développement touristique, il a collaboré à de nombreux schémas touristiques stratégiques (PNUD, USAID, MCC, Solimar, Chemonics International inc, ministère de tourisme, Agence du Sud ….). De façon complémentaire plus que parallèle, il expose le fruit de ses recherches et de ses connaissances dans le cadre de séminaires au sein d’universités et d’instituts spécialisés. Ses contributions s’étendent également au monde professionnel à travers sa participation à de nombreux colloques et séminaires au Maroc comme à l’étranger.
Il est une référence parmi les professionnels du secteur du tourisme durable tant par la qualité de son expertise que par le professionnalisme de son travail.

ElAgbaniM. Mohammed Aziz EL AGBANI, Enseignant-Chercheur à l’Institut Scientifique Rabat.
Spécialiste en écologie et biologie de conservation des zones humides. Large connaissance des zones humides méditerranéennes, notamment à travers (1) la réalisation de l’étude d’identification des Sites d’Intérêt Biologique et Ecologique aquatiques du Maroc et de nombreux diagnostics pour la gestion d’aires protégées, menés généralement dans le cadre de programmes internationaux, avec des approches multidisciplinaires, (2) l’encadrement de nombreux travaux de recherche et de développement durable se rapportant aux zones humides, (3) la conception de programmes de suivi d’aires protégées, (4) le pilotage du projet d’inscription de vingt zones humides marocaines sur la liste de la convention de Ramsar et du projet d’inventaire des écosystèmes aquatiques du Maroc et de leurs composantes, (5) le pilotage d’un projet de conception et de mise en œuvre d’un programme d’éducation et de sensibilisation sur le complexe des zones humides du Bas Loukkos dans la région de Larache Maroc, (6) la réalisation d’études d’impacts environnementales,….
Membre de plusieurs structures nationales et internationales, notamment (1) Membre fondateur et Vice Président du Groupe de Recherche pour la Protection des Oiseaux au Maroc (GREPOM) association nationale créée en 1993 et qui est en phase d’affiliation pour devenir représentant au Maroc de BirdLife International, (2) Membre représentant l’Institut Scientifique au Comité National du Maroc auprès de la Convention de la CITES, (3) Point Focal représentant les organisations non gouvernementales auprès de la Convention de Ramsar pour les volets concernant la Communication Education Sensibilisation du Public (CESP), (4) Membre du Comité National Ramsar.

CHOUAOUTAM. Hassan CHOUAOUTA, Président de l’association marocaine des experts en gestion des déchets et en environnement (AMEDE)  / Conseiller - chargé de missions à l'association professionnelle des cimentiers (APC).
Ayant une grande expérience pratique dans la gestion des projets et services communaux. Ses diplômes d’Ingénieur et d’un Master en Gestion des Organisations et son expérience lui confèrent une vision globale et intégrée des projets de développement.
17 ans d’expériences dans les domaines de développement et de l’environnement : reconnue, riche et diversifiée auprès des organismes leaders au niveau national et international dans des domaines en rapport  avec l’environnement et le développement en général (ENDA, Département de l’Environnement, Ministère de l’intérieur, GIZ, ONUDI, PNUD, BM/METAP, OEKO institut, collectivités locales, Cimentiers,…).
Il a travaillé en tant chargé de projets de développement (pour le Maghreb) ayant des composantes techniques, environnementales  et sociales au sein d’Enda Maghreb. Il a travaillé également en tant qu’expert/conseiller national auprès de la coopération allemande (GIZ) au Maroc depuis 1999 et d’autres bailleurs de fonds (Banque mondiale, PNUD, OMS, ONUDI,…) et organismes nationaux (Ministère de l’Intérieur, Ministère de l’Environnement, Agences de Bassins, Omrane, collectivités locales,…).
Il est parmi les modérateurs qualifiés au niveau national maîtrisant les approches de développement durable (stratégique et locale), ayant une bonne connaissance des acteurs institutionnels, rodé  aux montages de projets associatifs.

LaouinaM. Abdellah LAOUINA, Professeur, titulaire de Chaire UNESCO- GN « Gestion de l’environnement et développement durable », Faculté des Sciences Humaines, Université Mohammed V.
Docteur d’Etat en Géomorphologie de la Sorbonne en 1987, est professeur de géographie à l’Université Mohammed V de Rabat et titulaire de la Chaire UNESCO-GN « Gestion de l’environnement et développement durable ». Il est titulaire d’un doctorat d’Etat sur la dynamique du calcaire. Il a travaillé sur la pédologie, la dégradation des terres et la conservation des eaux et des sols, en faisant intervenir des techniques naturalistes et des méthodes des sciences sociales. Il a dirigé de nombreux travaux de recherche et collaboré à plusieurs projets. Il a aussi élaboré, pour le compte de l’Aménagement du territoire, du HDR50, du Haut-Commissariat au Plan et l’IRES, des études sur l’environnement, les ressources naturelles et le changement climatique.  Il a édité et co-publié plusieurs ouvrages sur ces thématiques, en partenariat avec divers auteurs. Il a également publié plusieurs articles dans des revues scientifiques nationales et étrangères. Il prépare actuellement l’édition d’un ouvrage sur l’expérience du projet DESIRE au Maroc, projet qui a duré 5 ans, financé par l’Union européenne et relatif à l’atténuation de la désertification, grâce à l’adoption participative de stratégies de gestion durable des terres.

BEHNASSIM. Mohamed BEHNASSI, Juriste et chercheur en droit et gouvernance de l'environnement et de la santé, université Ibn Zohr Agadir / Directeur du Centre Nord-Sud de Recherches en Sciences Sociales (NRCS).
M.Behnassi est Docteur en Droit International de l’Environnement. Il est l’auteur d’une thèse de Doctorat sur : « Les négociations environnementales multilatérales : vers une gouvernance mondiale pour l’environnement », soutenue en 2003 à la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales de l’Université Hassan II. Depuis 2004 à présent, il est Enseignant-Chercheur à la Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales de l’Université Ibn Zohr d’Agadir. Behnassi est également fondateur et directeur du Centre Nord-Sud de Recherches en Sciences Sociales (NRCS) mis en place en 2008. Ses domaines d’enseignement et de recherche couvrent les questions de gouvernance de développement durable, de responsabilité sociale et de droits humains. L’accent est surtout mis sur les enjeux environnementaux globaux et leurs implications sociales (telles que la sécurité alimentaire, sanitaire et hydrique), géopolitiques et éthiques. Les résultats de ses recherches sont publiés dans des revues scientifiques confirmées, des ouvrages collectifs ou présentés aux colloques scientifiques. Dr. Behnassi a également organisé quatre congrès internationaux couvrant les domaines de recherche déjà cités et a coordonné des projets de recherche et d’étude au profit des instances nationales et internationales. Enfin, Dr. Behnassi a édité plusieurs ouvrages collectifs sur des questions liées au changement climatique, sécurité alimentaire et gouvernance de la santé dans une perspective Nord-Sud et une démarche multidisciplinaire.

NadirMme Bouchra NADIR,  Professeur Universitaire à la Faculté des Sciences juridiques économiques et Sociales Souissi Rabat.
Docteur d’Etat en Droit sur «  les moyens juridiques de protection de l’environnement dans les  secteurs forestier et hydraulique » avec la mention très honorable. Elle a obtenu le Premier Prix de Meilleure Publication en sciences juridiques économiques sociales et éducatives de l’Université Mohammed V Souissi Rabat pour l’année 2010. L’ouvrage s’intitule : « Domanialité et environnement cas des eaux et forêts », 2008. Responsable du Master Spécialisé sur l’Environnement et le Développement Durable de la faculté des sciences juridiques économiques et sociales Université Mohammed V Souissi Rabat -Responsable d’Equipe de recherche sur l’environnement et le développement durable Université Mohammed V Souissi Rabat et assure l’encadrement des doctorants adossés à l’équipe de recherche sur l’environnement et le développement durable et des mémoires de fin d’étude pour l’obtention du diplôme du Master Spécialisé sur l’Environnement et le Développement Durable.

BelemlihM. Abdelhamid BELEMLIH, Président de la Société Protectrice des Animaux et de la Nature « SPANA »
Après des études primaires et secondaires à Fès, il intègre l’école Nationale Vétérinaire de Lyon où il obtient le titre de Docteur vétérinaire en 1972.
Par la suite, il entame une carrière d’enseignant-chercheur à l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (IAV) tout en préparant un doctorat d’Etat ès sciences en biologie qu’il soutient en 1986. Il exerce en tant que Professeur au département d’Hygiène Alimentaire à cet Institut, jusqu’à sa retraite le 1er Janvier 2008.
En parallèle, il intègre l’association « Société Protectrice des Animaux et de la Nature » (SPANA) en tant que directeur de son programme d’éducation. Il est ensuite élu son Secrétaire Général puis son Président.
A la SPANA, il a développé un programme d’éducation à l’environnement centré sur la protection des animaux, la conservation du patrimoine naturel du Maroc, l’utilisation durable de ses ressources naturelles et l’aide aux personnes démunies ou à besoins spécifiques à travers les animaux.
De part ses activités à l’IAV et la SPANA, il a été chargé de l’élaboration, de l’exécution ou de suivi de divers projets d’écodéveloppement et a fait partie de divers comités et réseaux nationaux et internationaux actifs dans le domaine de l’éducation à l’environnement, de la conservation de la nature et du développement durable.

KabiriM. Lahcen KABIRI, Professeur de géologie à l’Université Moulay Ismaïl, Facultés des Sciences et Techniques, Errachidia et  Président de l’Association Oasis Ferkla pour l'Environnement et le patrimoine (AOFEP).
Coordinateur et collaborateur de plusieurs manifestations scientifiques nationales et internationales sur les problèmes de l’environnement dans les milieux arides et semis arides (notamment dans les oasis : ex. colloque sur « avenir des oasis face à la désertification », ateliers sur «  CNEDD », etc.) ainsi que quelques projets de recherche nationaux ou internationaux  (- « Culture de l’eau dans les oasis du sud marocain : cas de Tafilalt » ; - « Aeolianindicators of desertification in the oasiansettlements, prevention of sandencroachment (Morocco) », -  « Dynamique du courant éolien littoral du Maroc à la Mauritanie et aggravation de l'ensablement des infrastructures humaines par sa rencontre avec les courants continentaux : spécificité des mécanismes d'ensablement de Nouadhibou et de Nouakchott »..-« Impact des changements climatiques au Jurassique inférieur sur la production carbonatée néritique dans le Haut Atlas marocain » ; -« Impact des changements climatiques sur les écosystèmes de la région de Tafilalt et depuis environs 140 000 ans BP » ; etc.
M. KABIRI a eu le Prix UNESCO en 2003 pour les jeunes chercheurs / "MAB"  Impact des changements climatiques et anthropiques sur les ressources en Eau dans l'Oasis de Ferkla (Tinjdad, Errachidia, Maroc).

EL-MAHDADM. El Hassane  EL-MAHDAD, Enseignant-chercheur à l’Université Ibn Zohr, Département de Géographie, Agadir.
Enseignant-chercheur depuis 1985, spécialité « géographie et gestion des ressources en eau dans les zones arides et semi-arides marocaines » ; Animateur-Modérateur de modules de Formations en matière de gestion des ressources naturels et de développement local ; Membre du Laboratoirede recherche «Environnement et développement des zones arides et semi-arides», Université Ibn Zohr, Agadir ;Membre du bureau de « l’Association Nationale des Géographes Marocains », Rabat ; Ex - Doyen P.I. de la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales d’Agadir (2007-2010) ;Chef de Département de Géographie, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Agadir (2006-2008) ;
Principales publications et travaux d’études:
-Water policy and urbanization in Morocco: The recent hydraulic’s urban space changes in South Mediterranean country. International Conference “Water resources and wetlands”, 14-16 september 2012, Tultcea, Romania;
-L’eau potable en milieu rural au Maroc, des ressources locales aux transferts régionaux. Conférence Internationale sur « Ressources en eau et sécurité hydrique en Moyen-orient et en Méditerranée », Université de Jordanie & l’Organisation Euro-arbe pour la Recherche sur l’Environnement, l’Eau et le Désert, 31-17 mai 2012, Amman ;
-Contributions aux études des Plans Cadre de « la Réserve de la Biosphère Arganeraie » et de « la Réserve de Biosphère du Bas Dra », 1997-2005 ;
-L’eau et l’homme dans le bassin du Souss : contribution à l’étude d’un hydro système sud-atlasique marocain, Pub. FLSH, 2003, Agadir, 500 p (en arabe).

HIMMIMme Oumnia HIMMI, Université Mohammed V-Agdal, Institut Scientifique, Rabat.
Depuis février 1992 la fonction d'enseignante-chercheur à l'Institut Scientifique, Université Mohammed V-Agdal. Ses recherches sont axées sur l’écologie des zones humides (Hydrobiologie). Ses domaines d’intérêt sont l’inventaire et la Biodiversité des macroinvértébrés aquatiques, notamment les Moustiques pour lesquels elle a pu élaborer et actualiser des clés d’identifications simplifiées pour le Maroc. Elle s’intéresse particulièrement à l’aspect sensibilisation et éducation à l’environnement dans le but de protéger et conserver les zones humides marocaines et pour cela a suivi un stage de formation en éducation à l’environnement dans les zones humides au niveau des marais de la Vigueirat en France en 2005.
Elle a participé à l’élaboration du programme et outils d’éducation à l’environnement au profit du Centre national d’éducation à l’environnement (CNEE) de Sidi Boughaba, Mehdia. En 2010, en tant que responsable de la cellule pédagogique du projet « Gestion et conservation du complexe de zones humides du Bas Loukkos, elle a participé à la production d’un dossier d’Outils et de matériaux d’information, de sensibilisation et d’éducation sur le complexe des zones humides du Bas Loukkos Larache, Maroc.
O. HIMMI est membre du Comité du MNHN, Institut Scientifique et du réseau Nord-Africain de Taxonomie de BioNet-International. De même, elle est membre du comité éditoriale sciences de la vie aux éditions de l’Institut Scientifique. Elle est également membre du bureau permanent international de la CIFE (Conférences Internationales Francophones d’Entomologie et membre du Comité National de direction du programme de micro-financements du fonds pour l’environnement mondial « PMF/FEM », PNUD. Elle est membre fondateur et trésorière de l'Association Marocaine de Limnologie (AML), Secrétaire générale et membre fondateur de l’Association Marocaine de Biodiversité (AMAB) et conseillère  au sein du bureau du Groupe de recherche pour la protection des oiseaux au Maroc (GREPOM).

Dr El Tayeb MUSTAFA. President of Future University-Sudan (www.futureu.edu.sd); former Director of the Division for Science Policy & Sustainable Development at the United Nations Educational Scientific and Cultural Organization (UNESCO); Founding Member of the Arab Academy of Sciences; Member of the Royal Academy of Science (Belgium); Secretary of the UNESCO-EOLSS Joint Committee in Charge of the Encyclopedia of Life Support Systems (www.eolss.net); Editor-in-Chief of the Unesco World Science Report.
Dr El Tayeb has been selected to become the first Chairman of the Arab Forum for Sustainability Science. He is also responsible for the Unesco Chair on Echotechnie for Sustainable Development, at the Future University. He is a member of the Governing Board of International Centre for South-South Cooperation in Science, Technology and Innovation, Malaysia and a Member of the Governing Board of the International Centre for Science, Technology Strategy, China. Member of the SUDAN National Academy of Sciences.

NejjAriM. Chakib NEJJARI, Professeur de l’enseignement supérieur – Département d’Epidémiologie et Santé Publique - Faculté de Médecine et de pharmacie de Fès.
Titulaire d’un doctorat en Médecine et d’un doctorat en sciences d’épidémiologie et de santé publique à l’Université Bordeaux Segalen, Bordeaux, France. Ancien chercheur dans une unité INSERM à Bordeaux en France puis enseignant chercheur à la Faculté de Médecine et de Pharmacie de Casablanca, il a lancé à la jeune Faculté de Médecine et de Pharmacie de Fès le Département d’Epidémiologie et Santé Publique réunissant une équipe dynamique et formée à cette discipline. C. NEJJARI s’est toujours intéressé à l’interaction entre l’environnement et la santé dans leurs aspects globaux et les stratégies de lutte contre les nuisances environnementales. Directeur du laboratoire d’Epidémiologie et de recherche clinique, il est chef du département des sciences fondamentales et médecin chef du centre de diagnostic au sein du centre hospitalier Hassan II à Fès,  Il a été membre du conseil de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah ainsi que des conseils académique et scientifique de cette Université.
Il est membre de plusieurs sociétés savantes nationales et internationales. Il est expert de plusieurs organisations gouvernementales ou non gouvernementales, nationales ou internationales notamment le ministère de la santé, l’organisation mondiale de la santé et l’union internationale de lutte contre la tuberculose et les maladies respiratoires ; Il a organisé ou contribué à l’organisation de plusieurs rencontres ayant trait à l’environnement et à la santé.
Il a contribué à de nombreux travaux de recherche en Epidémiologie et Santé Publique tant qu’au niveau national qu’international. Il est actuellement associé à des programmes de recherche internationaux. Il a reçu un certain nombre de distinctions notamment la Médaille d'Honneur du “Comité National contre les Maladies Respiratoires et la Tuberculose” (Paris, 1995), le Prix « COLUMBUS Prévention Médicale » (Paris, 1997) et le Prix Emile-Aubertin de l’Association Bordelaise et Régionale pour l'Avancement et la Diffusion des Sciences Médicales” (Bordeaux, 1994). Il a été aussi membre de l’équipe ayant reçu  le prix Hassan II pour l’étude Casa Airpol dirigée par le Pr. M. BARTAL.

ZEGZOUTIM. Yassine ZEGZOUTI, Président Fondateur de l’Association Mawarid pour l’Environnement et l’Energie.
Master spécialisé « Ingénierie et Gestion de l’Environnement industriel » à la faculté des Sciences Semlaliaen partenariat avec l'université Darmstadt et la GIZ. Il a participé au Forum «Education et sensibilisation pour une consommation responsable: ma raison d’agir» en tant que  modérateur d’une table-ronde, organisé  par laFondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement.  Il a de même participé à l’organisation de l’action Ecolo’s Bike Ride  « Tour en vélo écologique» à Marrakech, dans le cadre du projet « Eco’mobilité à Marrakech  », et a été désignéen tant que membre du Comité préfectoral du développement Humain de la préfecture de Marrakech. Il a organiséplusieurs actions de sensibilisation à l’environnement  dans différentes endroits de la région  Marrakech Tensift  Al Haouz, et a été désigné en tant que membre  au comité  « Observation, Suivi et Evaluation  » de l’Observatoire régional de l’environnement et du Développement durable  de la région, dont le premier objectif et l’élaboration du rapport d’évaluation intégrée de l’état de l’environnement de ladite région. Membre au collectif Mountain  Propre.
Directeur du projet « Marrakech Sans  plastiques » en 2010, ayant obtenu le premier prix lors du forum des associations, organisé par le conseil de la ville de Marrakech. Il reste un membre actifs a plusieurs association et participation  à plusieurs  actions associatives au Maroc ainsi qu’en France.

BensaidM. Amine BENSAID, Président de l’Université MUNDIAPOLIS.
Titulaire d’un Master of Science en Computer Engineering et un Ph.D. en Computer Science & Engineering de University of South Florida, où il a été major de promotion.Ses activités de recherche se sont concentrées sur les systèmes intelligents, le data mining et l’ArabicComputing; il compte une quarantaine de publications dans ces domaines.  Il a occupé des postes de recherche à University of South Florida, (1990-1994), à TechnicalUniversity of Delft (1995), et ensuite à Carnegie Mellon University.  Depuis 2001, ses intérêts se sont portés principalement sur la gouvernance et l’assurance-qualité universitaire, ainsi que sur la R&D technologique orientée-marché.  
Sa carrière au Maroc a démarré, en 1994, quand il a rejoint le corps professoral de l’Université Al Akhawayn au lancement de l’institution; il a alors eu l’occasion de contribuer au développement de l’université pendant plus de 14 ans.  Il y a dirigé la division des troisièmes cycles (1998-2001) à la faculté des sciences et de l’ingénierie, qu’il a ensuite gérée en tant que doyen (2001-2007), avant d’être promu au poste de vice-président de l’université en charge des affaires académiques et de la recherche (2007-2009).  
Entre 2009 et 2011, Dr Bensaid a dirigé un projet pour fonder une université de technologie privée et à but non-lucratif, tout en étant conseiller du Directeur Général de MAScIR, fondation nationale pour la Science Avancée, l’Innovation &la Recherche, pilotée par le Ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, pour développer une plateforme de recherche scientifique et technologique axée sur le marché.
Par ailleurs, Dr Bensaid a mené plusieurs missions d’expertise.  Notamment, dans le domaine de la gouvernance et de l’assurance-qualité universitaire.
Dans le domaine du service à la recherche, Dr Bensaid a été Associate Editor (1999-2010) de la revue de recherche IEEE Transactions on Systems, Man &Cybernetics, et il a participé et/ou présidé de nombreux comités de programme pour des conférences internationales de recherche scientifique, ainsi que pour le lancement ou l’évaluation de projets de R&D.  
Dans le domaine associatif, Dr Bensaid est membre de MFAA (dont il a assuré la présidence entre 2010 et 2012), de l’association Anwaar (dont il préside le conseil scientifique & pédagogique), d’ACM, Phi Kappa Phi, Golden Key, et Tau Beta Pi.

Tazi SadeqMme Houria TAZI SADEQ, Présidente Alliance Maghreb Machreq pour l’Eau « ALMAE».
Docteur d’Etat en Droit, option Sciences Politiques,  Avocate et expert juridique et institutionnel. Houria Tazi Sadeq est également Titulaire de la Chaire UNESCO Interdisciplinaire pour une Gestion Durable à Casablanca. Parallèlement, elle est Présidente de l’Alliance Maghreb Machrek pour l’Eau « ALMAE », ex Gouverneur au Conseil Mondial de l’Eau (Marseille) pendant 3 mandats jusqu’en 2009 et ex-présidente du Secrétariat International de l’Eau (Montréal). Elle est membre de groupes de réflexion et de travail et réalise des études et a publié de nombreux articles dans le domaine de l’eau et du développement durable au niveau national et international.   Elle est auteur d’un ouvrage intitulé « du droit de l’eau au droit à l’eau, au Maroc et ailleurs, édition UNESCO et Université des Nations Unies ».
Sa formation académique et son action associative au Maroc, au niveau de la région MENA et au niveau International lui confère une expérience de vie et de travail qui lui donne une connaissance du terrain et du fonctionnement social, associatif et institutionnel. De plus, elle participe à différents cercles de discussion de la coopération internationale qui appuient et financent des projets de développement. Elle possède une expérience importante dans l’organisation, la mise en oeuvre et l’évaluation de projets avec perspective développement durable.

HIMMICMme Zouhour HIMMICH, Médiateur/ Journaliste scientifique à la Société Nationale de Radiodiffusion et de Télévision.
Journaliste scientifique et productrice d’émissions sur l’environnement et le développement durable  en anglais et français sur les ondes de la Radio Nationale (chaine anglaise et chaine –Inter) depuis 1991. Nommée  Médiateur de la SNRT en 2008 pour assurer la relation entre le Grand public et les responsables des chaînes des TV et radio de la SNRT.
Lauréate de plusieurs prix honorant l’engagement et la sensibilisation sur les questions et les problématiques de l’environnement à l’échelle nationale, régionale ou encore internationale, (ex : Prix Hassan II pour l'environnement 2004). Membre active de plusieurs associations et organismes environnement aux marocains, arabes, et  méditerranéens, membre de la Fédération internationale des journalistes scientifiques,  coordinatrice de programmes scientifiques et environnementaux au Maroc et en Afrique, sélectionnée en tant que mentor dans le programme E-learning au sein de la fédération mondiale des journalistes scientifiques et un membre fondateur de la Fédération arabe des journalistes scientifiques (2006). Formatrice en journalisme scientifique avec l’UNESCO et l’ISESCO en 2007 et depuis experte en communication environnementale en méditerranée (2001-2012). Membre aussi du Jury Jeunes reporters pour l’environnement et modératrice du programme e-learning dans le cadre du projet de renforcement des capacités de jeunes professionnels de la communication en Afrique du Nord par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement (2001-2012).

AnkouriM. Abdelaziz ANKOURI, Directeur du Projet Environnement et Développement Durable au ministère de l’éducation nationale.
Enseignant du secondaire (1984- 1991), il a obtenu son diplôme d’Inspecteur d’Enseignement SVT et a été recruté en 1993 en tant qu’inspecteur d’Enseignement provincial puis Inspecteur coordinateur régional (1998-2005), Inspecteur coordinateur National (2005-2006), Délégué du Ministère de l’Education National (2006-2009) et Directeur Adjoint de la vie scolaire au MEN en 2009.
Depuis 2010, il est directeur du Projet Environnement et Développement Durable et le point focal régional du programme jeunes reporters pour l’Environnement avec la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement (2003- 2006)
Il est représentant du MEN dans les programmes de Partenariat avec le la FM6e depuis 2009et avec le Ministère de l’Environnement depuis 2010
Ayant obtenu des Certificats en Communication et Développement (Université Americaine de Beyrout 2005), en conduite de Projets (Université Americaine de Beyrout 2006) et en Changement Climatique (SMHI / SUEDE 2011).

BoussaidM. Mohamed BOUSSAID, Expert Senior à la Coopération Technique Allemande (GIZ)
Titulaire d'une maîtrise en agronomie. En 2003, il rejoint la Coopération technique allemande (GIZ) en tant que conseiller technique dans les domaines de la conservation de la nature, le changement climatique et la désertification. Ses 10 dernières années étaient consacrées aux projets sur la gestion des ressources naturelles, les politiques forestières, les aires protégées, l'éducation environnementale et la désertification. Il a acquis une expérience pratique sur le terrain et au niveau national, tout en soutenant le développement des approches et des procédures de mise en œuvre des stratégies sur ces questions.
Il a contribué activement à l'élaboration de programmes d'éducation environnementale et des activités dans les zones protégées. Il est co-auteur d'un manuel sur le développement de programmes d'éducation environnementale dans les aires protégées. Il est membre honoraire de l'association Tazekka pour l'éducation environnementale.
Depuis 2009, il est impliqué dans l'organisation de conférences internationales au Maroc sur la biodiversité, le changement climatique et la désertification.

M. Abdelali KAOUKABI, Chef de la division de la communication et de l’Education au Département de l’Environnement.
Ayant obtenu une Licence en Géographie à Université Mohammed Ben Abdellah Fès et un Diplôme Supérieur en Gestion Urbaine, en 1986, au Centre de formation Administrative du ministère de l’Intérieur Rabat suivi d’un Diplôme des Etudes Supérieures en Journalisme, en 1993, à l’Institut Supérieur de Journalisme Rabat.
Il a travaillé au Service civil à la délégation provinciale du ministère de l’Education Nationale à Taza puis en tant qu’Administrateur adjoint au Service des Plans (Commune Urbaine de Fès). Il a été administrateur à la DGCL (Service Central : Communication et Coopération), Cadre au Ministère de l’Environnement et chef de Service de la Sensibilisation et la Communication. Depuis 2009, il est Chef de la Division de la Communication et de l’Education.
Il se consacre à la recherche d’où ses travaux sur « La Problématique d’approvisionnement de l’eau potable à Fès » Juin 1983 et «L’utilisation sociale des  équipements collectifs à Rabat » Janvier 1986 ou encore  « Les questions d’environnement dans la presse» Avril 1993.

LekhlifM. Brahim  LEKHLIF, Enseignant Chercheur à L’Ecole Hassania des Travaux Publics.
Ayant obtenu un Diplôme d’Ingénieur d’Etat en Chimie à l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Toulouse ainsi qu’un Diplôme de Doctorat d’Etat en Environnement à la Faculté des Sciences Appliquées de Liège en Belgique.Enseignant de différents cours dans différents établissements universitaires, il encadre différents travaux de fin d’études, de masters et de recherche dans le domaine de l’environnement ;
M. LEKHLIF est membre fondateur de l’Association CHOUALAA ; embre de l’Association ESPOD. Membre de l’Association INSAF ; Membre du Réseau à l’Education et à l’Entreprenariat au Maroc (REEM).
En 2009, il a été chargé de la coordination du projet AMRIE en collaboration avec l’Union Méditerranéenne des Jeunes Ambassadeurs de l'Eau. Il  a été coordonnateur scientifique de la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l’Environnement lors de la préparation de la Conférence Internationale sur le Littoral, tenue le 09 Septembre 2010 puis en 2011  lors de la préparation de la Journée sur la Forêt ;
Actuellement, il est coordonnateur du Comité National des POP’s au sein du Département de l’Environnement.

M. Mustapha BRAKEZ, Gérant à la Société d’Environnement et de Génie Urbain (SEGU).
De formation ingénieur et titulaire d’un doctorat en économie de l’environnement.
Expert dans la gestion  urbaine des déchets et plus particulièrement la gestion déléguée des services de propreté de grandes villes , la fermeture et réhabilitation des décharges sauvages ainsi que la mise en œuvre de nouvelles installations de traitement (recherche de sites, études d’impact, études d’aménagement et exploitation).
Expérience internationale dans les pays suivants : Algérie, Sénégal, Côte d’ Ivoire et en Guinée Equatoriale.
A une grande expérience dans le domaine de la formation des élus et des techniciens municipaux dans le domaine de la gestion des déchets urbains.

El FAIZM. Mohammed EL FAÏZ, Économiste et historien de l'agronomie et des jardins arabes.
Mohammed El Faïz est professeur d'histoire économique à l'université Cadi Ayyad de Marrakech (Maroc). Depuis une vingtaine d'années, il mène des recherches sur l'histoire de l'agronomie dans le monde arabe, puisant son information essentiellement dans le fonds des anciens manuscrits agricoles.
Il a publié plusieurs ouvrages relatifs à ce thème et à l'histoire des sciences et techniques dans la Mésopotamie préislamique et dans l'Espagne musulmane  tels : « Jardins de Marrakech » ; «  Maîtres de l'eau- Histoire de l'hydraulique arabe » ;  « Jemâa el Fna » ; « Marrakech -Patrimoine en péril ;  Jardins du Maroc, d'Espagne et du Portugal ».

NajiMme Salima NAJI, Architecte DPLG (École d’architecture de Paris-La-Villette).
Salima Naji exerce son métier d’architecte en explorant les procédés constructifs ancestraux, qu’elle perfectionne et réadapte à des usages contemporains, résolument ancrés dans le développement durable. Pisé, pierre, bois, stipes de palmier ou autres fibres : toutes les techniques mixtes des traditions vernaculaires du Maroc sont ainsi réinvesties dans une construction écologique sublimant le geste de l'artisan.
Docteure en Anthropologie sociale (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris), diplômée du Laboratoire de Troisième cycle Arts, Esthétiques Sciences et Technologies de l’Image (Paris VIII), Salima NAJI est l’auteure de plusieurs ouvrages de référence sur les architectures vernaculaires du Sud Marocain. Elle est particulièrement investie dans le sauvetage du patrimoine bâti, elle a restauré plusieurs architectures majeures (kasbahs, greniers collectifs de l'Anti-Atlas, mosquées rurales) et l'ensemble du Ksar d'Assa.
 Prix Jeunes Architectes, de la Fondation EDF en 2004, Inspiring women, expanding Horizon par la Mosaic Foundation à Washington en 2008, la cérémonie du Takrim par l’Ordre des Architectes du Royaume en 2010, et Prix Holcim du Développement Durable, Catégorie Bronze Afrique-Moyen-Orient [3rd International Holcim Awards competition Sustainable construction projectsshaping better communities in Africa Middle East] pour le projet d’un centre de formation professionnelle à Marrakech pour la Fondation Alliances pour le développement durable.

BENABDENBIMme Fettouma Djerrari BENABDENBI, Docteur en sociologie à l’Université de Toulouse.
Expert  auprès de l’UNESCO en 1984, au Nations Unies en 1994, puis dans le cadre d’un projet euro-med en 1994 ; Expert Projet Meda 2003/ 2004 ; Expert projet au parlement marocain USAID et de l’entraide nationale entre 2005 et 2006 ensuite expert EFE USAID : Education et emploi 2006-2008 ; Expert MCC-MCA-APP 2008-2010 et enfin coordinatrice du Projet d’alimentation saine, agriculture urbaine Casa (Projet Marocco allemand) 2008-2013.
Elle a reçu en 1992 Femme de l’année, en 1997 Première Khmissa, Femmes et  Entreprises et en 2001 Prix de l‘action humanitaire, Madame Figaro.
Fondatrice d’Espod, association pour la promotion de l’entreprise féminine, Membre de l’Afard (association africaine, femmes et développement), Membre de la fondation MJID, Co fondatrice de Terre et Humanisme Maroc, pour la diffusion de l’agro écologie et Membre du bureau  politique du parti de l’environnement et du développement PED.

M. Mohammed BELGHOUATE, Directeur des études et développement médias au Ministère de la Communication.
Docteur en communication de l’Université de Paris2, il a des compétences professionnelles dans les Etudes sectorielles, le Conseil, l’Elaboration de stratégies de Communication et la Gestion et animation de groupes.
M. BELGHOUATE a été enseignant chercheur en communication (1988-2008), il est membres de divers jury et commissions de la FM6 depuis sa création, il a été conseiller entre 2007 et 2008  auprès du Premier Ministre Abbas El Fassi, et de 2001 à 2006 il a travaillé comme conseiller auprès de 3 ministres de la communication. Il a été recruté en tant que Directeur Général du Centre Interprofessionnel d’audience TV (2006-2007), et comme Directeur des études et développement des médias  (depuis 2008).

WakrimM.  Mohamed WAKRIM, Ingénieur agricole, de l’ENA de Mekhnès en 1974, puis Diplôme d’Ingénieur agronome des Sciences du Sol, de l’IAV Hassan II, en 1984, Ex-Cadre Ingénieur en chef du Ministère de l'Agriculture. Actuellement, expert-indépendant en développement rural et environnement, et gérant de la Société LANORIA/Développement Rural et Environnement (Expertise, assistance et Animation).
Expérience abordée depuis une vingtaine d’années à travers la participation à l’élaboration de programmes environnementaux. Une expérience marquante durant l’année 2010 : Contribution à l’élaboration de la Charte Nationale de l’Environnement et du Développement Durable(CNEDD), y compris les étapes de constitution des dossiers de base au niveau national et des 16 régions du Royaume.
Acteur associatif en environnement et développement agricole et rural :

  •   Secrétaire Général de l’Association Forum 21 pour l’environnement et le développement durable (AF21 PEDD).
  •  Membre fondateur et membre de l’association des Ingénieurs Agronomes Marocains (AIAM).
  •  Membre du Club de l’environnement relevant de l’Association Ribat El Fath de développement durable
  •  Membre du Conseil d’Administration de l’Association TARGA AIDE pour un développement durable

ABOUELABBESM. Brahim ABOUELABBES,  Président de l’Association Marocaine pour l’Ecotourisme et la Protection de la Nature.
Ingénieur écologiste diplômé d’un Master Spécialisé en Management des Services Public de l’ISCAE-ESSEC (Paris). M.ABOUELABBES est membre de la Commission Mondiale des Aires Protégées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). Il est Président fondateur de l’Association Marocaine pour l’Ecotourisme et la Protection de la Nature (AMEPN) ayant obtenu le Prix Hassan II pour l’environnement, édition 2006.
Il est Chef de projets en matière d’éducation à l’environnement (création de l’écomusée de la forêt de la Maâmora, projet Salé ville verte, projet de création du métier d’animateur-nature…etc.).

EL HATTABM. Ahmed EL HATTAB, Professeur de l’Enseignement Supérieur.
Ex-Enseignant de sciences naturelles au collège et au lycée, il a aussi été enseignant de didactique des sciences aux établissements de formation de maîtres.
Ex-Président de l'Association des Professeurs Marocains de Sciences naturelles ainsi que  l'Association Marocaine pour la Protection de l'Environnement.
Ex-Fondateur et responsable de la Revue bilingue Attabea, dédiée à l'enseignement et à la didactique des sciences.
Ex-Secrétaire Général de la Faculté des Sciences de l'Education.
Ex-Directeur des Sciences au Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur, de la Formation de Cadres et de la Recherche Scientifique.
Ex-Membre du Conseil National de l'Environnement.
Ex-Membre de la Commission Nationale de l'UNESCO.
Expert et consultant auprès d'organisations régionales et internationales (UNESCO, ISESCO, ALECSO, PNUE, PNUD, FNUAP, OMS, etc.).
Spécialiste de l’Education relative à l’Environnement, il a contribué à la réalisation d'études et d'expertises dans les domaines de l'enseignement, de l'éducation, de l'environnement et de l'éducation relative à l'environnement.
Il est membre de la Commission Education Communication (CEC) relevant de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature et de ses Ressources (UICN).
Lauréat de deux prix en éducation relative à l'environnement.

M. Khalil ALLALI, Professeur chercheur et Consultant international à l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès (ENAM)
Titulaire d’un diplôme d’ingénieur Agronome de l’Institut Agronomique et Vétérinaire (IAV) Hassan II de Rabat en 1986, puis d’un diplôme d’Ingénieur d’Etat Agro- économiste de l’IAV Hassan en 1989. En 2000, Il a obtenu le diplôme de Docteur d’Etat de la Faculté Universitaire de Gembloux – Belgique, PHD en Economie de l’Environnement et des Ressources Naturelles. Sa thèse de doctorat a porté sur le contrôle optimal de l’extension des activités économiques concurrentes de l’espace au Maroc: cas de l’urbanisme, l’agriculture et l’élevage pastoral.  
Depuis septembre 1990, il occupe le poste d’enseignant chercheur à l’Ecole Nationale d’Agriculture de Meknès. Actuellement, il assure les fonctions du chef de Département d’Economie Rurale et le coordinateur de la filière de formation « ingénierie Agro- économie ». Ses activités d’enseignement et d’encadrement intéressent les domaines de l’Economie Verte, l’Economie de l’Environnement et de l’Énergie, l’Economie des Ressources Naturelles, Planification territoriale et Changement climatique.   En matière d’expertise, il a réalisé plusieurs études nationales et internationales dans le domaine de l’Economie de l’Environnement, notamment l’évaluation stratégique environnementale des politiques sectorielles, les études d’impacts environnementaux des grands projets et le développement des marchés des Services Environnementaux pour le compte de plusieurs organismes nationaux : Ministère de l’Agriculture, Ministère de l’Environnement, Ministère de la Pêche maritime, Haut-Commissariat des Eaux et Forêts, et pour des organisations internationales de coopération: PNUD, FAO, USAID, UE, GIZ.  

SinaneMohamed Sinane, Docteur en hydrogéologie et directeur de la recherche à l’Ecole Hassania des Travaux Publiques (Casablanca, Maroc).

 

 

 

 

 

MokssitM. Abdallah MOKSSIT, Direction de la météorologie nationale (DMN).
•    Diplômé « Ingénieur Civil en Météorologie » (Corps des Ingénieurs des Ponts et Chaussées) de l’Ecole Nationale de Météorologie en 1985 ;
•    Diplômé de l’Ecole Supérieur d’Electricité « SUPELEC » en France en 1988 ;
•    Chef du Centre National de Recherche Météorologique à la Direction de la Météorologie Nationale depuis le 01er Octobre 1997 ;
•    Récompensé par la Médaille Le Verrier par Météo-France en 1991;
•    Membre du Comité Politique du Consortium Aladin (Prévision Numérique) en 2003 ;
•    Directeur Adjoint à la Direction de la Météorologie Nationale en 2004 ;
•    Décoré du Wissam de rang de Chevalier en 2005 ;
•    Président du Groupe d’Action Ouvert des Prévisions et Services Climatiques de la Commission de Climatologie de l’Organisation Météorologique Mondiale en 2006 ;
•    Contributeur au Prix Nobel de la Paix discerné au Groupe Intergouvernemental des Experts en Changements Climatiques (G.I.E.C.) et au Vice-Président Al Gore en 2007 ;
•    Membre du groupe de Gestion de la Commission des Sciences de l’Atmosphère de l’Organisation Météorologique Mondiale ;
•    Membre du Bureau et Vice-Président du Groupe 1 du Groupe Intergouvernemental des Experts en Changements Climatiques (G.I.E.C.) en 2008 ;
•    Directeur de la Météorologie Nationale le 22 Février 2009 ;
•    Vice-Président de l’Assemblée Générale du Consortium ALADIN (regroupant 14 pays européens) le 13 Novembre 2009.
•    Président du SACOM, Conseil scientifique de l'ACMAD en  (Centre Africain pour les applications de la météorologie pour le développement) (Le Conseil est composé de 7  personnes spécialisées dans des domaines liés aux disciplines de la météorologie et la climatologie comme l'agriculture, la gestion des ressources en eau, l'économie, la santé…)
•    Point focal du réseau maghrébin de l'impact des changements climatiques sur les ressources en eau ;
•    3ème Vice-Président de l’Organisation Météorologique Mondiale.

MOULINEM. Said MOULINE, Directeur Général de l’Agence National pour le Développement des Energies renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ADEREE)
Ingénieur spécialisé dans le domaine des projets de développement dans les secteurs de l’énergie et de la protection de l’environnement. Diplômé de l’Institut National Polytechnique de Grenoble et de l’University of Pennsylvania à Philadephie, il est Président de la Commission Développement Durable et Président de la Commission Economie verte à la CGEM et du Centre Marocain de Production Propre et membre de la Fédération de l’Energie. Il a aussi été consultant pour des organismes nationaux et internationaux (PNUD, Banque Mondiale, SFI, GIZ) et Président de MEDENER, L’association Méditerranéenne des Agences nationales de Maitrise de l’Energie.
M. Mouline est actuellement Directeur Général de l’Agence National de Développement des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique.

M. Abdelmaksoud RACHDI, Président fondateur Association Chouala pour l`Education et la Culture.
Chercheur en sociologie et successivement, vice-président et président de la Plateforme EuroMed des ONGs depuis janvier 2005, plateforme qui accompagne le processus de Barcelone et la situation dans la Méditerranée. Il est Président fondateur de l’Association marocaine Chouala, association nationale d`utilité publique et directeur de la revue Chouala.
Président de l’Union des organisations éducatives marocaines, M. Rachdi est coordinateur du collectif d’associations pour le plaidoyer et le dialogue entre la société civile et le gouvernement marocain et fondateur du réseau Euromed Maroc.
Président du Forum Saada pour la réconciliation a Hay Mohammadi de Casablanca et Membre du C E S Marocain. Titulaire en 2010 du prix la société civile décerné par La Fondation Mediterraneo.

MeddichM. Abdelilah MEDDICH Docteur et spécialiste en phoeniciculture, culture des palmiers dattiers et des cultures sous-jacentes, physiologie et biotechnologie végétale , production de plantes d’ornement, compostage des déchets verts, mycorhization, bio fertilisation et amendement organique des sols.
Publication de 67 Articles et Notes scientifiques internationaux et nationaux (phoeniculture et cultures sous-jacentes), et encadrement et Co-encadrement d’étudiants chercheurs, de techniciens formés dans le domaine de production et culture des palmiers dattiers et des ouvriers formés et qualifiés dans le même domaine.

 

 SaadBENAMAR SAAD, Titulaire d’un Ph.D. de l’Université Henri Poincaré en Biologie et écophysiologie Végétales et Forestières et à l’acquisition d’une expérience professionnelle dans le domaine de l’enseignement universitaire.
Enseignant à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Fès depuis 1991.  En 2012, coordination pédagogique d’un Master spécialisé intitulé «Enseignement des Sciences de la Vie et de la Terre ».
Création du « Laboratoire de Biologie et Physiologie Végétales et Forestières » positionné à l’échelle nationale et internationale, de par la qualité de la production scientifique. L’intérêt de recherche est focalisé aussi sur l’écophysiologie des arbres fixateurs d’azote notamment par la préparation d’une thèse de Doctorat d’Etat sur une espèce patrimoniale nationale « Alnus glutinosa » soutenue à l’Université Moulay Ismail en 2005.
Fondateur du laboratoire « Sciences Environnementales Végétales et Urbaines », comprend 15 chercheurs permanents formant trois équipes de recherche dont une dédiée à l’ERE et au DD.
La notoriété des recherches menées est assurée également par l’appartenance à de nombreuses sociétés savantes internationales telles que l’Académie des Sciences de New York, l’Association Africaine de la Fixation Biologique de l’Azote, la Société Arabe de Protection des Végétaux ou nationales telles que l’Association Marocaine de la Biodiversité l’Association Marocaine de Microbiologie.
Parcours professionnel enrichi, depuis le début des années 90 par une intense activité associative dans le domaine environnemental en tant que Secrétaire Général du « Forum Régional des Initiatives Environnementales de Fès »  et  Vice-président de «  l’Association du Jardin Botanique de Fès ».  

M. Mohamed FTOUHI
•    Doctorat d’État en Education Environnementale obtenu en 1991 à Bruxelles ;
•    Professeur à l’Université Mohamed V Souissi – Faculté des Sciences de l'Education (FSE) Rabat depuis  depuis1977
•    Coordonnateur de l’équipe «  Groupe de recherche en éducation et communication relatives à la population, l’environnement et le développement (GRECPED)-Université Mohamed V Souissi
•    Encadrement de plusieurs  sessions de formation au profit des acteurs locaux sur des thèmes variés :  Education relative à l'environnement, Communication & gouvernance locale , Communication & Développement
•    Consultant auprès du BIEF- Belgique, ISESCO & USAID dans les questions de l'éducation pour l'environnement, le développement local & la gouvernance ;
•    Président du club marocain pour l’environnement & le développement (CMED);
•    Coordonnateur adjoint du réseau arabe d’environnement et  développement- Égypte
•    Co-président du  Bureau Méditerranéen pour l'Education, la culture et le Développement Durable (MIO-ECSDE- Grèce) ;
•    Secrétaire général du FORUM- URBAIN - Maroc
•    Ex Membre du comité éducation et communication de l’Union internationale de la conservation de la nature (UICN).

HampuchiAïssa HAMOUCHI, Enseignant à l'Ecole Normale Supérieure de Fès
-    Professeur agrégé à l’ENS de Fès depuis 1993 ;
-    Membre du groupe de recherche sur la Formation Continue en SVT des Enseignants du Secondaire marocain depuis 1996 ;
-    Production de plusieurs travaux de recherche sur la Formation Continue des Enseignants au Maroc ;
-    Titulaire du Diplôme des Etudes Supérieures Approfondie (D.E.S.A, mention A. Bien) en Biologie de la Faculté des Sc. Dhar Mehraz de Fès en 2002 ;
-    Titulaire du Doctorat National en Didactique des Sciences en 2011 (mention très honorable) sous le Thème : « Intégration de l’Environnement et de l’Education Relative à l’Environnement (ERE) dans le système éducatif marocain »
-    Depuis : Membre de l’équipe de recherche sur l’ERE et le Développement Durable (EREDD) de l’ENS-Fès, affiliée au Laboratoire des Sciences Environnementales, Végétales et Urbaines (LSEVU) de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès.

Fatima Arib, Docteur en sciences économiques de l’Université d’Aix Marseille II en France, Fatima Arib est professeur HDR en économie de développement durable, à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech. Experte en économie de l’environnement et consultante auprès de plusieurs organisations nationales et internationales.
Fatima Arib est aussi vice-présidente de l’Association Marocaine de l’Economie de l’Environnement AM-EconEnv et secrétaire général du centre Nord Sud de Recherches en sciences Sociales.

firdawcyMohamed Larbi FIRDAWCY, Professeur habilité d’économie du développement et Président délégué de TARGA - AIDE (Association Interdisciplinaire pour le Développement et l’Environnement).

Depuis 1970, Professeur d’économie du développement - Institut Agronomique et Vétérinaire (IAV) Hassan II et Faculté des Sciences Economiques de l’Université Mohammed V : unité formation/recherche en sciences administratives et développement institutionnel.
 Il a été Directeur central de l’enseignement, de la recherche et du développement au Ministère de l’agriculture, du développement rural et des pêches maritimes : Coordinateur et chef de l’équipe de Stratégie de Développement Agricole et rural (1993-1998) ; Inspecteur général de l’Agriculture et Responsable du Dossier Environnement (2001-2005). Président du comité scientifique du Centre International de Hautes Etudes Agronomiques et Méditerranéennes (CIHEAM) (1994-1998) ; Président de l’Organisme National de Coordination de la Lutte contre la Désertification ; Consultant pour le Programme de Développement Rural Intégré de Mise en Valeur des Zones Bour (Banque Mondiale) ; Membre du Comité National du Mécanisme de Développement Propre (MDP); Membre du Conseil National de l’environnement(PANE) ; Délégué National de l’Observatoire du Sahara et du Sahel(OSS).
Distingué par l’Ordre National du Mérite-classe exceptionnelle, Ordre National du Mérite Agricole Français, Médaille d’argent du CIHEAM et Trophée de l’ICARDA.

Mme Ouidad TEBBAAMme Ouidad TEBBAA, Doyenne de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Marrakech, elle dirige diverses formations, au sein de cette institution,  notamment au niveau du master et du doctorat, autour des thématiques liées au Tourisme, au Patrimoine, au développement durable ou à la gestion territoriale.  
Elle est l’auteur de nombreux articles sur le tourisme et ses impacts tant sociaux qu’environnementaux et a récemment coordonné, avec Said Boujrouf,  un ouvrage intitulé Tourisme et Pauvreté, publié aux Editions des Archives Contemporaines, à Paris,  en 2011.
Elle fut consultante pour l’Unesco pour de nombreux projets notamment «Stratégies pour le développement  d’un tourisme durable au Sahara ».

 tahiri copiaMohamed TAHIRI, Bsc, BA (Phy-Chem), MSc(CTMC), PhD(Env.Chem). Professor Mohamed TAHIRI is currently a full professor of Chemistry, environment engineering, Systematic Innovation, Chemical Risks at Sciences Faculty of Hassan II University of Casablanca. On 2012, he has been registred as a permanent consultant of UNIDO(Vien) on environment, climate changes, biomass and Water engineering. Since January 2010, he’s Chair holder of UNCHAIN-UH2C (University Chair on Innovation). As part of his TEMPUS-supported role, Mohamed TAHIRI has received extensive training in Europe on Innovation, technology Transfer, Intellectual Property Rights and innovation Management.
He is a permanent Consultant of UNIDO (Vien) in the field of Environment Engineering, Water and renewable energy Technologies from September 2012. He holds in his faculty a Bachelor on sanitation management in urban areas. He’s conducting R&D in partnerships with various industries. He is part of the national network of expert in Environment economy with whom he realized an economical evaluation of damages and inefficiencies caused to the environment. Professor Mohamed TAHIRI is awarded Hassan II Prize on Environment on 2009 by his contribution to disseminate citizen eco initiatives in Moroccan university.
Professor Mohamed TAHIRI is president of Am-EconEnv (National NGO on Environment Economy). He’s also responsible of research projects in partnership with Multinational firms (Lyonnaise des Eaux of Casablanca). Pr. TAHIRI worked as  senior consultant for multinational and national companies especially in Water treatment technologies (Socomec,Technopure, ISB water-France, Patrabl-Morocco),  integrated management of solid wastes (ECOVAL-Holcim-Morocco, Life’s Solution-Morocco), Electroplating (Chimichrom, Keminord,   Morocco, Shlötter Germany, Environment Park Italy, …).

M. Mohamed ELIFRIQUI, Directeur de musée de l'histoire naturelle, Faculté des Sciences Semlalia, Université Cadi Ayyad.

Said BoujroufM. Said BOUJROUF, professeur de géographie à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l'Université Cadi Ayyad de Marrakech.
Il est impliqué dans des formations universitaires en géographie, tourisme et patrimoine. Il s'occupe des problématiques d'aménagement et de développement territorial des zones de la marge au Maroc. Il a dirigé de nombreux programmes de recherche au niveau national et international sur des thématiques axées sur "le tourisme et l'environnement culturel", "Référents historico-culturels et environnementaux dans les recompositions territoriales sud-africaines, françaises et marocaines", "Les défis de la marginalité et des identités territoriales dans les stratégies de développement touristique durable: le cas des montagnes de l'Atlas au Maroc et de l'Aïr au Niger", "Pauvreté et tourisme", "Produits de terroir", "Migration et développement local en Méditerranée"… Il a publié des travaux de recherche sur des thématiques du "tourisme durable", du "tourisme de montagne", des "acteurs et territoires touristiques, des " territoires à l'épreuve des normes", du "tourisme et pauvreté", de la "région et régionalisation"… Les terrains d'application sont en priorité le Maroc, la ville de Marrakech et les zones de la marge (montagnes et Maroc central).

Karima RhanemMme Karima Rhanem, présidente de l’Association Marocaine pour le Développement et la Diplomatie Parallèle.
Spécialiste en communication et développement, et chercheur en gouvernance et gestion publique avec plus de 10 ans d’expérience en programmes de jeunes et de la société civile. Elle a débuté sa carrière en tant que journaliste freelance avec plusieurs supports écrits nationaux et internationaux. Elle a ensuite  occupé le poste de « Managing Editor » du journal électronique anglophone « Morocco Times ». Elle travaille actuellement en tant que spécialiste en communication et medias avec une agence internationale de développement au Maroc. Avec une expérience internationale riche,  Karima Rhanem a participé en 2003 au programme des Jeunes Ambassadeurs Leaders Dans le Monde Arabe à l’Université Dickinson en Pennsylvanie aux Etats Unis, ainsi à l’Assemblée Générale des Nations Unis des Jeunes en 2011 à New York. Elle a aussi participé par plusieurs interventions et animations des ateliers et de conférences – en Europe, Etats-Unis, et région MENA – visant l’inclusion et l’autonomisation des jeunes et l’utilisation des medias pour le développement humain et durable. Elle a reçu plusieurs distinctions de certaines institutions internationales pour sa créativité en communication, gestion des programmes des jeunes et de la société civile, et ses efforts dans la promotion de la bonne gouvernance et les causes de la paix dans la région MENA. Elle a aussi participé à la création de plusieurs associations dont « l’association dialogue pour la paix », ainsi à l’organisation de plusieurs forums de jeunes au niveau national.

BouchouataMlle.  Ouafae BOUCHOUATA, Ingénieur en Chef au Département de l’Environnement, Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement.
Doctorante de l’Université Ibn Tofaïl, Kénitra en 2012 «Accumulation des métaux lourds par les cultures maraichères au niveau du Bassin Hydraulique du Sebou».
Diplôme d’Etudes Supérieures Approfondies (DESA),  UFR : Eaux Usées et Santé 2004.
2011 à ce jour : Chef du Service Information et Sensibilisation au Département de l’Environnement, Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement.
2008 – 2011 : Cadre chargé du Secrétariat Permanent de l’Autorité National Désignée du MDP.   
2005- 2008 : Cadre au sein du Service Changement climatique, Direction du Partenariat, de la Communication et de la Coopération : Membre de l’Autorité National Désignée MDP et chargé du suivi de l’axe Vulnérabilité et Adaptation du Maroc face au changement climatique, du suivi des activités du Comité National Scientifique et Technique sur les Changements Climatiques (CNST-CC).
2004- 2005 : Assistance du projet FEM, Autoévaluation Nationale de Capacité à Renforcer en Matière d’Environnement (ANCRE) : projet portant sur les trois conventions de RIO (LCD, CDB, CCNUCC).
2001- 2004 : Cadre affecté au Secrétariat Général du Département de l’Environnement - MHUAE et MATEE.
1993 – 2001 : Enseignante  de Sciences Naturelles à Fès.

 ElHassanM.DOUMI EL HASSAN, Chef de Service « Programmes Educatifs et Formation Continue » Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement Département de l’Environnement.
- Doctorat de 3ème cycle (Diplôme des Etudes Supérieures en Eco- physiologie végétale) (1996)
- Certificat d’Etudes Approfondis : Sciences de l’Environnement (1993)
- Recruté en 1997 au Département de l’Environnement entant qu’administrateur, depuis j’ai eu l’occasion de gérer plusieurs projets liés à la biodiversité, désertification, planification (coordonnateur du Plan d’Action National de l’Environnement, coordonnateur du projet régional PASBIO, etc.), coopération, FODEP, etc.
Actuellement je suis responsable du programme d’éducation environnementale dans les écoles rurales entres autres projets (projet d’employabilité des jeunes dans les métiers verts, stratégie de développement des compétences dans les métiers de l’environnement, etc.).
Autres :
•     Secrétaire Général Adjoint de l’Association des Œuvres Sociales du Département de l’Environnement (2008 – 2011).
•    Membre du Conseil Administratif de l’Association des Œuvres Sociales du Département de l’Environnement (Actuellement).

 

WEEC Permanent Secreatariat

c/o Istituto per l'Ambiente e l'Educazione Scholé Futuro ONLUS Via Bligny 15, 10122 Torino (Italy) - Ph./Fax +390114366522

WEEC Permanent Secretariat


c/o Istituto per l'Ambiente e l'Educazione Scholé Futuro ONLUS

Via Bligny 15, 10122 Torino (Italy) - Ph./Fax +390114366522
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. - www.environmental-education.org

Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement

Avenue Mohammed VI, rue El Madani Ibn Houssaïni, B.P: 5679
Rabat – MAROC - Tél: + 212 (0)5 37 65 88 44 (LG) – Fax: + 212 (0)5 37 65 55 31
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it." target="_blank">This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it. - www.fm6e.org

 

We use cookies to provide you with a seamless and comfortable user experience on our website.
By continuing to navigate this site you agree to the cookie policy. Learn more about cookies on our Cookie Policy page.